topblog Ivoire blogs

jeudi, 04 avril 2013

QUI EST FRANCOIS LOUANGE ?

137174535835394196.gif



images.jpeg






95.jpg



En 1977, grâce à la conjonction de plusieurs événements, l'agence spatiale française a créé un département chargé de recueillir et d'analyser des données sur les Phénomènes Aérospatiaux Non identifiés. Après quelques années prometteuses, ses ressources ont commencé à diminuer de façon drastique, ainsi que son efficacité. En 2001, sous la pression pour arrêter cette «limite» l'activité, directeur de l'Agence contracté mon entreprise à auditer le département, c'est à dire pour répondre aux plus hautes autorités françaises dans tous les domaines potentiellement concernés par UAP (Science, de la défense, la police, les médias), pour recueillir leurs opinions et de présenter des recommandations convenues.

Arguments positifs Mon rapport d'audit, en faveur du redémarrage de l'activité sur une base appropriée, a abouti à la création d'un nouveau département en 2005. Le GEIPAN travaille maintenant sous contrôle d'un comité de pilotage et avec l'appui de plusieurs groupes externes. La plupart des données sont collectées par les voies officielles et, après analyse, les cas sont classés en catégories et publié sur Internet.

Analyse des vidéos d'OVNIS allégués photos / est une question sensible, qui a considérablement changé au cours de la dernière décennie, avec la multiplication des appareils photo numériques et les téléphones cellulaires. Les possibilités de truquage est devenu illimité, grâce à des outils logiciels permettant la retouche et la synthèse d'images numériques. D'autre part, les caractéristiques techniques des images numériques diffèrent de celles des images d'argent, ce qui rend visible un grand nombre de petites choses qui restaient jusqu'alors invisible.

En tant que consultant pour le GEIPAN, j'ai construit une méthodologie d'analyse, concrétisée par le développement d'un logiciel dédié (www.ipaco.fr), dérivé d'un outil de veille mis en place opérationnelle d'image. Au cours de mon exposé, je vais partager mes connaissances dans le GEIPAN de ma relation de travail étroite avec cette organisation ainsi que discuter de l'analyse de plusieurs photographies d'OVNIS intéressants et les images qui ont été analysées à l'aide de cet outil logiciel unique.

Biographie:

François Louange est né à Versailles en 1945. Après des études scientifiques à Grenoble, il s'est qualifié en tant que Docteur-Ingénieur (Ph.D.) en traitement du signal, en 1968.
Il a rejoint l'Agence spatiale européenne, d'abord à Darmstadt (Allemagne), où il a travaillé sur le traitement des données par satellite, puis en 1977 à Madrid (Espagne), en tant que directeur informatique dans le cadre de la NASA / ESA astronomique espace IUE projet, le traitement des images de spectres ultraviolet.
Il a quitté l'ESA en 1980 et s'installe à Paris comme consultant indépendant pour la défense français, pour un programme de reconnaissance des satellites. Là, il a développé une nouvelle Assistée par Ordinateur Photo-Interprétation technique, matérialisé par le BPCP logiciel opérationnel, et a fondé en 1989 la société Fleximage, spécialisée dans l'analyse de l'imagerie spatiale à des fins de renseignement. Il vend BPCP dans plusieurs pays à travers le monde. Plus tard, François Louange vend son entreprise au groupe EADS, qui sera finalement l'intégrer dans Cassidian à la fin de 2006.
Depuis 2007, il est retourné à l'état de consultant indépendant et collabore principalement avec le CNES / GEIPAN sur l'analyse de photos d'OVNIS allégués / vidéos.
En ce qui concerne le phénomène OVNI, François Louange est devenu sérieusement intéressé en 1975, et tente - sans succès - de créer un service officiel au sein de l'ESA. Dès qu'il rentre en France en 1980, il collabore activement avec le département de UFO (GEPAN) de l'Agence spatiale française (CNES), en tant que consultant sur l'analyse de photos, ainsi que sur les projets de réseau de détection. Il participe à l'atelier de Pocantico, sur un panel de scientifiques.
En 2001, Fleximage est officiellement contracté par le CNES à la vérification du GEPAN, qui est sur le point d'être supprimée, et ses recommandations positives sont suivies, menant à la nouvelle GEIPAN.

Pour le CNES, François Louange a contractuellement produit une douzaine de rapports techniques, et il a développé IPACO, dédié UFO Photo / logiciel d'analyse vidéo dérivé du BPCP logiciel Image Intelligence opérationnelle.



Contacter le responsable de MUFON Côte d'Ivoire

mercredi, 13 juin 2012

MAROC : OVNIS À BASSE ALTITUDE DEUX DISQUES GÉANTS

137174535835394196.gif

images.jpeg

MAROC : OVNIS À BASSE ALTITUDE DEUX DISQUES GÉANTS SE DÉPLACENT LENTEMENT AU DESSUS DE MARRAKECH LE 21 AVRIL 2012 VERS 20 H 40 plan marrakech.jpg
PLAN DE MARRAKECH

Deux ovnis en forme de disque ont survolés à basse altitude Marrakech le 21 avril 2012 vers 20 h 40. Quatre témoins observent la scène, puis trois autres témoins se sont fait connaître le lendemain. L’observation est insolite, précise et est à ce jour considérée comme « non identifiée »

deux objets ronds.jpg

DEUX OBJET RONDS

C’est à la suite d’un appel téléphonique le 4 juin 2012 que Les Repas Ufologiques Marrakchis ont été informés d’une importante observation d’un ovni qui s’est déroulée au-dessus d’unRyad situé dans le quartier Dar El Bacha, à Marrakech au Maroc. Une enquête a été engagée dès le 5 juin 2012. Le lendemain de son observation, le 22 avril 2012 le témoin a tenté de nous joindre, mais malheureusement, aucun enquêteur n’était disponible pour raison de déplacement à l’étranger. Toutefois, les informations relatives à cette observation ont été scrupuleusement notées, le soir même et le lendemain. La qualité du récit est donc excellente et en rapport avec la réalité, sans que l’imagination ou la mémoire qui résulterait d’un récit fait un mois et demi plus tard aient altérés les faits. Au Ryad, 4 personnes qui seront témoins des faits, Jean Claude G, témoin principal, N.G, sa femme, A.G sa fille de 9 ans et occupée aux tâches quotidiennes de la tenue du Ryad, Fatima, employée de maison.

VUE DE LA TERRASSE DU PATIO DIRECTION OBJET.jpg

VUE DE LA TERRASSE DU PATIO DIRECTION OBJET

Le 21 avril 2012 à 20 h 40, (heure d’hiver), il ne faisait pas encore tout à fait nuit, Jean Claude G. sort du Salon qui donne sur le patio central de son Ryad, une cours carrée de 7 m 50 sur 7 m 50 environ, occupée en son centre par une petite piscine, quelques orangers, des bananiers et qui donne directement sur le ciel. Habituellement on peut y voir des étoiles, éventuellement la lune, mais ce soir-là, le temps était couvert, les nuages étaient bas, certainement à moins de 1000 m et on craignait même la pluie. En sortant, levant machinalement les yeux vers le ciel, il a la surprise de voir deux immenses disques, si gros qu’ils couvraient environ les deux tiers du champ aérien que l’on peut voir depuis la base du patio. Ces deux disques étaient en conséquence exactement à l’aplomb du patio, ils se déplaçaient sans bruit et dans un calme complet. Mais que sont ces deux disques immenses, qui volaient côte à côte, séparé l’un de l’autre par un espace d’environ 2 m, en tenant compte que le diamètre d’un disque pourrait être de 10 à 15 m. Ce diamètre est toutefois fonction de la hauteur de ces engins, élément qui nous est inconnu et incertain dans les estimations données. (Ces mesures sont donc seulement indicatives, mentionnées pour donner une idée plus précise de la grosseur des disques, Jean Claude les comparera également à une parabole de 2m50/3m, ils étaient au moins quatre fois plus gros que ce type de parabole). Par rapport à la Koutoubia distante de 500 m, haute de 80 m, Jean-Claude estime ces objets à environ 100 à 200 m d’altitude, donc très bas et bien en dessous des nuages. Ces disques semblent très gros et Jean Claude les observe environ 10 secondes. Durant ce temps, sa femme, sa fille et l’employé de maison, (donc 4 témoins) sur appel de Jean Claude, le rejoigne et observent les deux disques qui se déplaçaient lentement, à la vitesse d’un cycliste marocain qui n’est pas pressé, dira-t-il ! Ces deux disques se présentaient sous la forme d’une forme ronde, bien délimitée, lumineuse avec une bordure sur le pourtour, circulaire, large d’environ 2 m (pour une estimation de 10/15 m de diamètre) de couleur rouge lumineuse et le centre de couleur orange fluorescent et incandescent (comme la couleur orangée de la flamme d’une gazinière qui est mal réglée). La couronne Rouge lumineuse était fixe, nette et ne bougeait pas. Par contre, la forme centrale était animée, en perpétuel mouvement, par fines particules, comme si c’était gazeux. (L’objet est observé à la vertical, à partir du patio, il provient certainement du Nord-Ouest ou autre hypothèse, descendant de l’espace, pour ensuite s’éloigner en direction du Sud Est.)

TEMOIN EXPLIQUE DIRECTION DES OVNIS.jpg

TEMOIN EXPLIQUE DIRECTION DES OVNIS

Après ces 10 secondes d’observation dans le patio, les quatre témoins décident de monter sur la terrasse, située au deuxième niveau. Tout le monde est affolé, surpris par ces deux disques circulaires (qui sont vu de dessous). La hauteur du Ryad est d’environ 9 m. Deux escaliers à monter. Environ 20 secondes. Arrivés à ce nouveau point de vue, les quatre témoins poursuivent l’observation de ces deux objets à partir de la terrasse. Les deux « ovnis » en forme de disque, se déplacent toujours très lentement en direction de la Koutoubia. Arrivé à hauteur de la koutoubia, l’objet situé à gauche par rapport à notre poste d’observation se met à se déplacer brutalement, à accélérer rapidement, à monter vers l’espace et s’est dissocié d’environ 25 à 30° sur la gauche, par rapport à sa trajectoire initiale. L’objet de droite fit de même, virant à droite, donc à l’opposé de l’autre objet, mais il ne s’est que très peu écarté quant à lui de sa trajectoire. Plus ils s’éloignaient, plus leur grosseur diminuait et ils ont alors semblé se rapprocher pour ne faire plus qu’un point lumineux qui a disparu, soit dans les nuages, soit dans le lointain en direction de l’Atlas. La durée de l’observation à partir de la terrasse est d’environ une minute et demie, soit une durée totale de la vision de ces deux objets, d’environ deux minutes Après ces 10 secondes d’observation dans le patio, les quatre témoins décident de monter sur la terrasse, située au deuxième niveau. Tout le monde est affolé, surpris par ces deux disques circulaires (qui sont vu de dessous). La hauteur du Ryad est d’environ 9 m. Deux escaliers à monter. Environ 20 secondes.

croquit du temoin.jpg

LE CROQUIS DU TEMOIN

Les témoins ont examiné toutes les possibilités quant à ce que pouvaient être ces objets, mais ils n’ont pas trouvé d’explication. Ils ont regardé sur internet les cas similaires qui sont très rares. Mais aucun indice n’a été trouvé, qui aurait permis de donner une explication à l’observation de ces deux disques, de grande dimension qui ont survolés à faible vitesse et à basse altitude le ryad, puis une partie de la ville de Marrakech avant de disparaître en accélérant soudainement dans le lointain en direction de la montagne. Les témoins ont cherchés le lendemain matin si d’autres personnes dans les environs avaient observé ces objets. En évoquant l’observation avec une coiffeuse voisine, ils ont appris que cette personne et deux autres témoins, ont eux aussi vu ces objets. En conséquence, il doit y avoir dans la ville de Marrakech, voir dans les environs, de nombreux témoins. Mais au Maroc, ni la gendarmerie, ni la police ne recueillent ces témoignages, le public n’a en conséquence aucune solution pour rapporter à une autorité du royaume, les observations dont il est le témoin. D’autre part, la presse, peu présente sur le terrain, n’évoque que rarement ces phénomènes qui bien souvent ne parviennent pas jusqu’aux rédactions des médias. Il serait donc intéressant de savoir, si ce 21 avril 2012, vers 20 h 40, d’autres personnes ont observé ces deux OVNIs, se déplaçant dans les cieux de Marrakech. Si tel est votre cas, contacter par émail « Les Repas Ufologiques Marrakchis » à : lebat1@aol.com - Informations sur le phénomène ovni sur le site : www.les-repas-ufologiques.com Gérard Lebat NDLR : Dans le récit, pour des raisons de confidentialité, les noms ne sont pas communiqués, toutefois ils figurent dans les archives des Repas Ufologiques Marrakchis.

PATIO 7.5 X 7.5  HAUT 8.5.jpgLES OBJETS COUVRAIENT 75 % DU PATION.jpg

patio vu de dessus.jpg


Contacter le responsable de MUFON Côte d'Ivoire

mercredi, 06 juin 2012

CREER UN REPAS UFOLOGIQUE ,C'EST SIMPLE.

137174535835394196.gif



images.jpeg






CREER UN REPAS UFOLOGIQUE, C'EST SIMPLE
Le site officiel des REPAS UFOLOGIQUES, créés en 2003 par gérard Lebat vous invite à créér dans votre ville UN REPAS UFOLOGIQUE ou se réuniront les personnes de votre région, passionnées par le dossier des ovni; Le concept, se réunir autour d'une bonne table et parler entre amis du dossier des ovni.
Un repas, c'est la liberté totale quant son organisation, des idées larges sur le sujet peuvent ...s'y exprimer. Pas besoin d'être une centaine, seulement 5 ou 10 personnes qui se réunissent dans une ville en province peuvent faire beaucoup de chose. C'est un lieu dans les grandes villes ou vont se réunir les personnes passionnées par le sujet ovni.
Simple à organiser, vous choisissez un restaurant bon marché, un self, et vous donnez un calendrier. Ensuite, ous l'annoncons et les personnes intéressées de votre ville, vous contacteront.

CREER VOTRE REPAS UFOLOGIQUE

Information : www.les-repas-ufologiques.com
dossier complet à : lebat1@aol.com




UN CERCLE UFOLOGIQUE A VOTRE DOMICILE ! POURQUOI PAS....
Dans votre village, dans votre ville, dans votre région, inscrivez vous comme CERCLE UFOLOGIQUE;
Un cercle ufologique, c'est tout d'abord une adresse mail dans une ville ou chacun pourra vous contacter pour parler ovni. Le Cercle, c'est quelque chose que vous organisez à votre convenance, du moment ou vous parlez ovni. C'est donc facile a réaliser, vous vous réunissez à deux trois ou quatre perso...nne à votre domicile, au café du coin pour parler ovni ou faire une action dans ce domaine. Il y a beaucoup de possibilité, c'est illimité même en fonction de vos souhaits, de vos idées.
Créer un CERCLE UFOLOGIQUE c'est simple, vous nous demandez un dossier avec le formulaire d'ouverture et vous obtenez une page sur notre site LES REPAS UFOLOGIQUES.COM ou vous pourrez faire des appels, lancer des idées, demander de l'aide etc...
Information sur les CERCLE en vous rendant sur LE SITE DES REPAS UFOLOGIQUES : www.les-repas-ufologiques.com ou en demandant à lebat1@aol.com votre dossier de participation totalement gratuit.

Contacter le responsable de MUFON Côte d'Ivoire